Quartier Al Wahda

Espace Féminin lalla mennana

a propos de l'espace

Mis en place en 2011, par Ecodel et ses partenaires Fondation FISA-Espagne et L’INDH, l’Espace féminin lalla mennana a essayé de renforcer sa présence au sein de lotissement Al wahda qu’est un quartier marginalisé et dépourvu des équipements sociaux de base.

Il a même confirmé son rôle en répondant aux besoins de la population du quartier et des quartiers limithropes en termes d’alphabétisation, de réinsertion scolaire, de sensibilisation et d’orientation juridique…

Dans la même optique, l’Espace a lutté, à sa manière, contre l’analphabétisme, l’ignorance et la violence envers les femmes d’une part et contre le décrochage scolaire des enfants et leur marginalisation..

Le centre cible une population importante, de 8 ans à 60 ans, mais composée principalement des jeunes filles et des femmes dont le nombre dépasse 80%.

OBJECTIFS
  • Lutter contre l’analphabétisme des femmes, l’abandon scolaire et l’exclusion sociale
  • Renforcer les connaissances des femmes dans le domaine de la santé maternelle et de l’enfant, des droits des femmes et des enfants.
  • Lutter contre la violence, la discrimination et l’analphabétisme juridique
STAFF DE L’ESPACE FEMININ
Zone d’intervention

En principe l’Espace compte cibler la province de Larache :  

  •  La ville de Larache
  • La ville de Ksar El kebir
  • Les communes rurales de la province de Larache
ACTIVITES
photo lalla mennana4

ACTIVITES ANNUELLES

Alphabetisation :

 

 

 

 

 

 

 

 

Activités de sensibilisation :

 

 

 

 

 

 

 

 

Organisation des ateliers autour plusieurs thèmes à savoir :

  • Education à la santé : Santé maternelle, Hygiène, Education sexuelle, Planification familiale, Maladies sexuellement transmises…
  • Alphabétisation juridique : Code de la famille, la femme et la violence, approche genre, la femme et la prise de décision…
  • Education à la citoyenneté : les élections, la participation politique de la femme, la citoyenneté, les communes …

Activités festives, sociales et ludiques :

L’Espace féminin fête les grands évenements nationaux et internationaux :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bénéficiaires : de 80 à 120 femmes par an

Tranches d’âge : entre 16ans à 70ans

Education non Formelle :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contexte :

Comme l’a signalé L’UNESCO, dans le domaine de l’éducation, l’un des principaux objectifs des pays est d’élargir les possibilités offertes aux plus pauvres et de mettre fin à l’exclusion grâce à l’éducation. Pour l’atteindre, il est indispensable de développer l’éducation non formelle.

L‘éducation non formelle (ENF), définie comme « toute activité organisée et s’inscrivant dans la durée qui n’entre pas exactement dans le cadre des systèmes éducatifs formels» joue un rôle de plus en plus important en vue de faire de l’Éducation pour tous une réalité et d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Divers facteurs récents tels que les problèmes irrésolus d’analphabétisme et de non-scolarisation des enfants et les limites inhérentes à la nature du système éducatif formel ont conduit les responsables et la société civile à examiner de près le potentiel de l’ENF.

Expérience de l’association d’Ecodel dans l’ENF :

Ecodel a une expérience importante et exemplaire dans ce domaine. Depuis 2004, Ecodel a mis en place un centre propre à l’éducation non formelle. Ce centre a pu réinsérer des centaines de bénéficiaires dans l’enseignement formel ainsi que dans les centres de formation professionnelle.

Après la clôture des activités du projet du centre d’éducation non formelle, Ecodel a intégré l’ENF dans les activités et les services présentés par l’espace féminin Lalla Mennana.

Espace féminin lalla Mennana et l’ENF :

Celui-là donne, depuis son ouverture en 2010, des cous de l’éducation non formelle au profit des jeunes ne dépassant 16ans.

Les jeunes admis doivent avoir entre 8ans et 16ans et doivent être inadmissibles au sein du système scolaire.

Le programme s’étale sur trois niveaux dont chacun est encadré par un manuel préparé par le ministère de l’éducation nationale et qui englobe quatre matières :

  • L’arabe
  • Le français
  • Les mathématiques
  • L’activité scientifique

Les bénéficiaires

  • Environ une trentaine de bénéficiaires dont le nombre de filles s’élève à 50%.

Autres activités au profit des jeunes bénéficiaires :

Parmi les activités organisées au profit des bénéficiaires de l’ENF, on peut citer :

  • Des ateliers de l’éducation à la citoyenneté et aux droits humains
  • Des excursions et des activités festives
  • Des activités de l’éducation à l’environnement

Autres activités : la pâtisserie, la peinture,…

Quelques armes blanches trouvées dans les poches de certains bénéfciaires de l’ENF

Les  difficultés sont nombreuses :

  • La plupart de ces enfants exercent des travaux marginaux ou ont déjà travaillé : bonnes, porteurs dans le port et les marchés, petits artisans ou autres.
  • Un grand nombre de garçons bénéficiaires sont des toxicomanes qui utilisent les différentes sortes de drogue
  • Un nombre important de ces enfants est violent et agressif. Ils utilisent et portent souvent des armes blanches.

Soutien scolaire :

Pour lutter contre l’abandon et l’echec scolaire, le centre a fait recours au soutien scolaire au profit des enfants des différents niveaux  du primaire.

Pour des raisons liées  à l’analphabétisme des parents, les conditions difficiles du travail , les enfants scolarisés dans ces quartiers défavorisés sont délaissés à leur sort. Aucun suivi scolaire et aucun accompagnement des enfants. Ceci expose ces enfants aux difficultés scolaires ainsi qu’à la violence scolaire, causes primordiales de l’echec scolaire et par conséquent de l’abandon scolaire.

A ce propos, Ecodel depuis 2011 a entamé les cours du soutien scolaire au sein de l’espace féminin Lalla Mennana.

Les bénéficiaires : Elèves du primaire :

Orientation juridique & Accompagnement social

Etant donné que l’espace Lalla mennana est un centre dédié aux femmes, il était nécessaire de créer une structure œuvrant pour la protection et la promotion des droits des femmes en menant des actions de :

  • L’orientation des femmes victimes de violence physique et psychologique
  • L’accompagnement de ces femmes et leur soutien pour mener à terme le combat pour retrouver justice et sérénité.

Le centre est un espace d’accueil des femmes en difficulté qui sont souvent dans des situations précaires et de grande détresse psychologique. Il leur offre l’écoute, l’information, l’orientation juridique et leur facilite l’accès à l’information sur leurs droits.

Le centre permet :

  • l’écoute, l’orientation et l’information ;
  • l’assistance juridique : assure le rôle de ces dernières est d’informer les femmes sur leurs droits et de les aider dans leurs procédures juridiques.
  • La promotion : l’organisation des campagnes de sensibilisation et de plaidoyer pour le changement des lois discriminatoires.

Le centre a une vision féministe pour le traitement des dossiers des femmes.  Son rôle ne se limite pas aux services purement juridiques qui sont pour nous une démarche réductrice. En effet, la plupart des lois sont discriminatoires et ne garantissent pas les droits fondamentaux des femmes d’une part, et d’autre part, la nature des dossiers présentés au centre relève de l’interdit comme par exemple la grossesse hors mariage, les enfants “illégitimes”, Abandon du domicile conjugal…

Bilan des services de la cellule d’écoute :

Contact de l'espace

Demande d'informations