Informations de base

ProjetPlate-forme d’inclusion économique des jeunes de la province de Larache.
Objectif globalContribuer à l’amélioration des conditions économiques et sociales des jeunes par l’accompagnement à l’emploi, à l’entrepreneuriat et par l’appui aux projets ESS.
Objectifs spécifiquesAccompagner des jeunes pour accéder à un premier emploi par le renforcement de leurs capacitésSensibiliser des jeunes à la culture entrepreneuriale et les accompagner pour accéder à l’entrepreneuriatSoutenir les projets AGRs qui permettent de passer d’une logique de nécessité à une logique d’opportunité.
Porteur du projetAssociation ECODEL
Bailleur de fondINDH / Province de LARACHE
Périmètre d’actionProvince de LARACHE
PartenairesProvince de LARACHE/ CP – INDH Province de Larache  
Bénéficiaires directs2 000 Jeunes
Bénéficiaires indirects2 000 Familles
Durée du projet24 mois  

Préambule :

Le projet « Plate-Forme d’inclusion économique des jeunes » s’inscrit dans le cadre de la 3ème phase de l’INDH lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en septembre 2018. La mise en œuvre de cette phase s’appuie sur quatre programmes dont le programme 3 : « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » qui vise à contribuer à l’amélioration de la situation économique et sociale des populations défavorisées, notamment les jeunes, par l’accompagnement à l’emploi, à l’entrepreneuriat ainsi qu’à l’appui aux projets s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire.

I – PHASES PRÉPARATOIRES DU PROJET

I – 1 – Réalisation d’une étude sur le périmètre d’action du projet

Le périmètre d’action du projet est la province de Larache.

 Pour mieux cerner cette zone en matière de besoins, de potentialités, d’atouts économiques et de contraintes, une étude a été commandée et réalisée. L’objectif est de dresser une cartographie relative au potentiel local en matière d’emploi afin :

  • D’identifier les secteurs en croissance et en création d’emploi,
  • De cibler les métiers et postes en forte demande.
  • De nous fournir un ensemble d’indicateurs pertinents de développement local en termes d’opportunités d’insertion,
  • D’utiliser ces indicateurs comme outils d’aide à la planification d’activités répondant aux besoins potentiels  repérés.

I – 2 – Aménagement et équipement de la plate-forme

La Plate-Forme est aménagée et équipée de manière sobre et adaptée aux jeunes. Elle comporte plusieurs espaces, à savoir :

Un espace d’accueil

Un espace d’écoute et orientation

Un espace d’accompagnement, dédié à l’aide à l’employabilité, le soutien à l’entrepreneuriat et l’appui à l’économie sociale et solidaire.

Un espace d’incubation

I – 3 – Elaboration et formalisation des outils de gestion de projet

  •  Matrice de planification opérationnelle

Cet outil nous permet à la fois de décliner toutes les activités et tâches à réaliser pour chaque résultat et de visualiser la progression des réalisations, activités et tâches.

  • Matrice de suivi de l’état d’avancement du projet

Cette matrice nous permet de suivre les indicateurs objectivement vérifiables (IOV) tels que définis dans le cadre logique.

  • Système de coordination

Outil qui nous permet de formaliser le travail réalisé dans le mois. C’est un support essentiel pour les réunions de coordination mensuelle

  • Base de données des bénéficiaires

Un outil d’aide à la gestion des parcours d’insertion des jeunes inscrits à la plate-forme. Il est mis à la disposition des intervenants concernés.

I – 4 – Le personnel recruté 

  • Un directeur
  • Une chargée d’accompagnement à l’entrepreneuriat
  • Deux chargés d’accompagnement à l’emploi
  • Deux chargés d’accueil, d’écoute et d’orientation.

II – PHASES D’EXECUTION DU PROJET

  •  Développement des procédures, des démarches et des outils pour chaque composante du projet (Emploi, Formation, Entrepreneuriat et partenariat) afin d’implémenter les activités de chaque composante. L’intérêt est d’harmoniser nos pratiques et de professionnaliser nos interventions.
  • Renforcement des capacités de l’équipe dans l’objectif de permettre à chacun de s’approprier d’une part, des connaissances de base relatives à la gestion de projet et d’autre part, de les mobiliser afin d’atteindre les résultats et impacts recherchés.

   A. APPUI A L’EMPLOYABILITE DES JEUNES

Pour la Plate-Forme, développer l’employabilité des jeunes c’est agir à la fois :

  • Sur le jeune par le développement de ses compétences techniques et non techniques à travers un programme de Life et Soft-Skills, et,
  • Sur son écosystème par la mobilisation des acteurs clés concernés par l’insertion professionnelle.

Le travail d’aide à l’employabilité que nous avons réalisé est la résultante d’un ensemble d’actions que nous avons produit et mobilisé :

  • Etude du marché de l’emploi local
  • Sensibilisation des bénéficiaires
  • Diagnostic des besoins en renforcement des capacités
  • Elaboration du programme de formation en Soft et Life Skills
  • Accompagnement des candidats :

-Formation-Employabilité

-Formation-Insertion

  •  Insertion professionnelle des candidats

A.1.  Accompagnement à la Formation Professionnelle

La formation par apprentissage est le mode de formation que nous conseillons aux jeunes. Les périodes en entreprises permettent aux jeunes d’expérimenter, par eux-mêmes, une situation réelle de travail et d’apprécier les exigences techniques et non techniques propres à un poste de travail.

A.2 Accompagnement à l’emploi

Renforcement des Compétences Non Techniques

Renforcement des Compétences Techniques

Mise En Relation

A.3. Démarche d’accompagnement à l’emploi

Il s’agit de construire, avec le jeune, un parcours d’insertion en ligne avec ses capacités et ses attentes.Pour y parvenir, nous nous appuyons sur une démarche d’accompagnement développée par la plate- forme, constituée de huit étapes. A chaque étape, des outils sont mobilisés afin de formaliser le travail fait avec le jeune et de suivre le parcours dans une logique de progrès.

A l’issue de l’étape « Diagnostic des besoins en renforcement des capacités », trois types de parcours sont proposés en fonction du profil des jeunes et de leur niveau d’autonomie :

Formation-Employabilité

 Il s’agit d’ateliers de Life et Soft Skills destinés à renforcer les compétences techniques et non techniques des jeunes. Pour réaliser ces ateliers, nous disposons de deux programmes :

Le programme Soft-Skills   
Le programme Life-Skills   

Formation-Insertion

Conformément au document projet, qui prévoit la programmation des formations-insertion, nous organisons des formations suggérées par un ensemble d’indicateurs fourni par l’étude réalisée lors de la phase préparatoire du projet.

Mise en relation

Nous avons développé une stratégie en direction du secteur privé qui consiste à se rapprocher des entreprises à travers la Co-construction de projets inclusifs dans le cadre de leur politique RSE. Les entreprises nous communiquent leurs besoins en personnels, nous procédons à une présélection des jeunes près de l’emploi et nous assurons la mise en relation.

   B. APPUI A L’ENTREPRENEURIAT

L’appui à l’entrepreneuriat vise à promouvoir et à développer la culture  de l’entrepreneuriat chez les jeunes et ce à travers:

  • Des ateliers de sensibilisation à la culture entrepreneuriale
  • L’appui à la création de projets générateurs de revenu notamment des PTPE,
  • La mise en œuvre d’une offre d’accompagnement couvrant de façon homogène et continue tout le processus d’appui à l’entrepreneuriat (Appui pré et post création).


B.1 Accompagnement à l’entrepreneuriat

B.2.  Démarche d’accompagnement à l’entrepreneuriat

  • Accueil et identification des besoins (Information, orientation, conseils,)
  • Entretien personnalisé avec la chargée « Entrepreneuriat » : Adéquation Porteur Projet / Projet, capacité à réaliser son projet, connaissances, formation, diplôme, compétences, points forts, points bloquants, …
  • Négocier avec le Porteur de Projet un plan d’action avec un échéancier.

C. SENSIBILISATION

C.1. Sensibilisation à la culture entrepreneuriale

Sensibiliser les bénéficiaires sur l’Eco système d’un projet

C.2. Campagnes de sensibilisation dans la province de Larache

                                              ……                                                     

C.3.  Séances de sensibilisation

Les actions de sensibilisation sont à la fois un vecteur de communication sur le projet, et sur la plate-forme, ses services et ses offres d’accompagnement.