Programme :       Moucharaka Mouwatina

Titre du projet : Agissons pour la participation citoyenne

Financement :     Union Européenne

I- Contexte

Depuis 2011, le Maroc a lancé un chantier ambitieux de réformes du cadre réglementaire régissant l’action associative.

Le programme Moucharaka Mouwatina, financé par l’Union européenne, entend accompagner ces réformes et renforcer la contribution effective des organisations de la société civile marocaine dans la consolidation de l’Etat de droit,  la démocratisation et le développement socio-économique du pays.

Plus particulièrement, le programme vise améliorer l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile marocaine et promouvoir leur l’implication dans la définition, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques publiques.

Le programme appuie, donc, les initiatives de la société civile dans les domaines de la jeunesse, de l’égalité femmes/hommes et de l’environnement.

Financé par l’Union européenne à hauteur de plus de 13 millions d’euros pour la période de 2018-2020, Moucharaka Mouwatina est mené en partenariat avec le Ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, le Conseil National des Droits de l’Homme, l’Institut National de Formation aux Droits Humains (Institut Driss BEN ZEKRI) et le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) en tant que partenaire de mise en œuvre et avec la participation de la société civile au Maroc.

Ecodel pour le développement équitable,  dans le cadre de ce programme, a été sélectionnée pour la mise en œuvre dans la ville de Larache d’un projet intitulé «Agissons pour la participation citoyenne ».

Objectif général du projet

Contribuer à la promotion de l’intégration des organisations de la Société Civile dans la politique publique locale ;

Objectifs spécifiques du projet :

       Objectif 1 : Faciliter l’accès du grand public notamment les jeunes aux enjeux de la démocratie participative en favorisant l’information et la sensibilisation et l’écoute pour une meilleure implication dans la vie du territoire.

      Objectif 2 : Contribuer à renforcer les compétences des jeunes et des acteurs locaux en matière des techniques d’influence des politiques publiques.

     Objectif 3 : Contribuer à opérationnaliser les mécanismes de la démocratie participative et encourager le dialogue et le partage.

II- Objectif de l’appel d’offres 

             L’appel d’offres a pour objet la désignation de formateurs/trices  pour assurer l’encadrement des tables rondes et ateliers de formation et de réflexion au profit des jeunes de la ville de Larache, sur la démocratie participative et la gestion de la chose publique, dans le cadre du projet « Agissons pour la participation citoyenne ».

III- Objet de la demande

  • Organisation de trois ateliers de Formation pour un groupe de 40 jeunes de la ville de Larache
  • Animation de deux ateliers de réflexion pour 40 jeunes de la ville de Larache
  • Animation de trois tables rondes thématiques pour 40 jeunes de la ville de Larache
  • Animation d’un atelier de travail et débat sur « La jeunesse et la politique locale »
  • Elaboration d’un livret blanc sur « Edition et mise sur support digital d’un livret blanc capitalisant les travaux de l’atelier et présentant la conception et la vision des jeunes à propos des questions de la jeunesse et de la politique locale »

Tableau récapitulatif

Nature de l’activité Thème Nombres de jours
Ateliers de formation « La participation démocratique : Mécanismes, outils & lois organiques en vigueurs » 2
 Les mécanismes d’élaboration du plan d’action de la commune 2
« La budgétisation communale sensible au genre» 2
Ateliers de réflexion « Conseil des jeunes : mission, défis et Place des jeunes dans le Plan d’action de la commune » 1
Techniques d’influence sur les politiques publiques & l’animation des débats publiques 1
Tables rondes thématiques Quel rôle à jouer par les Medias pour l’implication des jeunes dans la question locale 1
Les expressions artistiques des jeunes/ ambitions et réalités 1
Employabilité des jeunes : Enjeux et Défis 1
Ateliers de travail débat sur la jeunesse et la politique locale 1
Elaboration d’un livret blanc Elaboration d’un livret blanc capitalisant les travaux de l’atelier de travail et présentant la conception et la vision des jeunes à propos des questions de la jeunesse et de la politique locale 1

IV- Exécution de la mission

La durée maximale de l’intervention sera de 8 mois avec un démarrage prévu le 1er Juin 2020.

 V- Qualification et expérience requises

  • Diplôme universitaire supérieur (Master au minimum) en sciences économiques / sciences sociales/humaines ou similaires,
  • Expérience d’au moins 5ans dans l’animation des ateliers de formation
  • Une expérience préalable dans l’utilisation d’approches participatives et des techniques de formation adaptées pour les adultes
  •  Aisance dans la communication écrite et orale en français  
  • Esprit de travail en équipe
  • Ouverture, tolérance et adhésion aux valeurs et principes universelles des Droits Humains.
  • Une attention particulière sera accordée à la qualification des consultants et consultantes affectés à la réalisation de l’intervention souhaitée, qui doit requérir des compétences approuvées sur des interventions similaires.
  • Le/la prestataire sera sollicité/e à présenter des exemples de travail similaires déjà réalisés.

VI- Méthodologie

Le consultant doit impérativement adapter la formation aux bénéficiaires, qui sont essentiellement des jeunes.  La méthode pédagogique devrait encourager la participation active des bénéficiaires à la formation, afin de mettre à profit leurs connaissances, attitudes, aptitudes et expériences.

VII- Livrables

  • Les supports des formations en version physique et électronique (module, exercices et études de cas, les tests d’évaluation des connaissances pré et post-formation) devront être disponibles avant le début de la formation en vue d’une validation.
  • Fiches de cadrage pour les tables rondes et les ateliers de réflexions
  • Un rapport de chaque mission (version numérique et deux exemplaires en version papier), incluant une évaluation de l’intervention, une partie sur les leçons apprises, des recommandations et actions de suivi, devra être produit par le consultant au plus tard une semaine après la fin de la formation.

VIII- Dossier de candidature

Afin d’être analysée, toute offre devra comporter les documents suivants :

  • Un CV détaillé mettant en lumière les précédentes expériences en lien avec le profil recherché ;
    • Une offre technique comprenant une proposition méthodologique sur les différents résultats attendus de la mission ;
    • Une offre financière détaillée et complète et comprenant notamment les frais d’honoraires h/j 

IX- Critères de sélection

La sélection de l’offre la plus avantageuse se fera sur la base du calcul suivant :

  • Note technique équivalant à 70% de la note globale est composée des éléments suivants :
    • La qualité et expérience de l’expert affecté à la réalisation des prestations demandées : 50% de la note technique
    • Méthodologie proposée pour la réalisation des prestations : 50% de la note technique
  • Note financière équivalente à 30% de la note globale et dont la notation est basée sur le prix.

Chaque offre sera donc évaluée selon la formule : Note = Note technique + Note financière.

X- Paiement des services

 Le payement sera effectué en deux tranches

        – 1ere tranche : 50 % suite à la réalisation de la mission ;

        – 2ème tranche: 50 % après réception et validation définitive des livrables.

XI- Comment soumissionner?

Les offres doivent être envoyées dans des enveloppes par voie postale (originale et copie), portant de façon apparente la mention «Projet Moucharaka Mouwatina »

Les soumissionnaires qui enverront leurs offres par voie postale doivent s’assurer qu’elles seront en procession du pouvoir adjudicateur dans les délais impartis.

Toute offre parvenue Après le 05 juin 2020 à 15 :30  ne sera pas acceptée.